Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Andreal Space

Bienvenue dans un univers étrange et sympathique. Vous trouverez ici un peu de tout mais surtout du comestible cérébrale. Bon appétit !

"La Triste fin du petit enfant huitre" de Tim Burton

Hello !

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un petit recueil de nouvelles poétiques qui me tient à cœur : « La triste fin du petit enfant huitre » de Tim Burton.

"La Triste fin du petit enfant huitre" de Tim Burton

C’est un recueil très beau mais il faut avant tout, je pense, aimer au moins un peu l’humour noir. Quand on connait l’univers de Burton, cela n’a rien d’étonnant. Ce n’est pas un ouvrage où tout est beau tout rose, bien au contraire. Mais Burton sait parfaitement manier l’horreur et la poésie.

"La Triste fin du petit enfant huitre" de Tim Burton

C’est grâce à lui que, durant mon enfance, j’ai fait l’apprentissage du deuil (et ça continue encore aujourd’hui puisqu’on apprend chaque jour de sa vie), et de ce qui l’accompagne et cela m’aide beaucoup aujourd’hui à faire face. Il a une manière de rendre la vie plus poétique, même dans les moments les plus sombres. Ce que j’aime aussi chez lui, c’est l’autodérision qu’on y trouve. Certaines personnes en manque, malheureusement, cruellement.

"La Triste fin du petit enfant huitre" de Tim Burton

Les histoires de ces enfants monstres sont très courtes, horribles pour beaucoup mais très touchantes. On passe tous par une phase où on ne s’aime pas et où nos défauts semblent prendre le dessus plus que jamais. Ce petit livre aide (à mon avis) à dépasser cela et les moments de blues en général.

"La Triste fin du petit enfant huitre" de Tim Burton

Je le conseille à tous les amoureux du travail de Tim Burton, à l’humour noir, à la poésie, à la vie dans ce qu’elle a de plus laid mais aussi dans ce qu’elle a de plus beau.

Bonne lecture, prenez soin de vous et à la prochaine !

Bye !

"La Triste fin du petit enfant huitre" de Tim Burton

PS : J’avais écrit cet article il y a plusieurs mois déjà (je sais, je suis un vrai lapin d’Alice), et j’ai mis la date de publication complétement au hasard. Le hasard fait bien les choses en un sens puisqu’aujourd’hui est date d’anniversaire du décès de mon beau-père, cela fait donc 1 an. J’y pense encore beaucoup mais toujours avec la plus grande affection.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Andreal

Passionnée de culture sous ses formes multiples, je vous fais partager ici tout ce que j'aime (et parfois aussi ce que je n'aime pas) !
Voir le profil de Andreal sur le portail Overblog

Commenter cet article