Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Andreal Space

Bienvenue dans un univers étrange et sympathique. Vous trouverez ici un peu de tout mais surtout du comestible cérébrale. Bon appétit !

"Contes italiens - Tome 1" regroupés par Italo Calvino

Hello !

Aujourd’hui, je vais vous parler des « Contes populaires italiens – Tome 1 » regroupés par Italo Calvino. J’en avais déjà parlé ici :

C’est un recueil de contes d’Italie du Nord : Ligurie, Piémont, Lombardie, Vénétie, Trentin et Dalmatie.

"3 petits cochons" illustration de Laurence Cleyet Merle

"3 petits cochons" illustration de Laurence Cleyet Merle

On retrouve les mêmes histoires de princes, de princesses, de rois, de reines, d’épreuves aux multiples de 3 (ça vaut aussi pour le nombre de personnages et autres détails cachés), des monstres, des magiciens et des morts. On y trouve aussi le Diable, Jésus et Saint Pierre.

Comme beaucoup de contes, certaines histoires sont empruntées de pays voisins comme la France, l’Allemagne mais aussi du côté de l’Orient.

La plupart des contes sont bons, j’en ai apprécié la majorité, mais je ne sais pas si cela vient du traducteur mais la langue utilisée est parfois peu claire. Certaines phrases ne semblent pas vraiment avoir de sens, ce qui rend le conte absurde. Je n’ai malheureusement pas pensé à noter les fameux extraits.

"Barbe bleue" illustration de Clément Lefèvre

"Barbe bleue" illustration de Clément Lefèvre

Si beaucoup des contes présents dans ce recueil sont, pour moi, inédits, on en retrouve certains qui nous sont très familiers comme Barbe Bleue qui devient « Nez-d’argent », autrement dit : le Diable himself. Le conte « Les trois petites maisons » est, vous l’aurez compris, une autre version du conte des « Trois petits cochons ». « Le loup et les trois fillettes » est quant à lui une variante du « Petit Chaperon Rouge ».

"Le petit chaperon rouge" illustration de Isabelle Anglade

"Le petit chaperon rouge" illustration de Isabelle Anglade

Une bonne partie des contes sont donc des variantes de ceux regroupés par les frères Grimm, mais ce n’est malheureusement (à mon avis toujours) pas bien indiqué dans les notes de l’auteur. Je dis « variantes » car les contes de Grimm, même si ce sont les plus connus (au point d’en faire des films et des séries), ne sont pas forcément les premiers. A la base, il s’agit d’une tradition orale (comme les aèdes grecs et les récits d’Homère) donc il est difficile de déterminer qui est à l’origine du récit en question.

Illustration de Isabelle Chatellard pour la version illustrée des "contes italiens" de Calvino

Illustration de Isabelle Chatellard pour la version illustrée des "contes italiens" de Calvino

Ce n’est pas tant cela qui compte, c’est de savourer les différentes versions d’une même histoire selon la culture du pays qui la reprend et de découvrir aussi d’autres histoires merveilleuses.

Je vous le conseille mais si vous pouvez le trouver dans une autre édition et surtout par un autre traducteur, c’est encore mieux ^^ (n’hésitez pas à le dire dans les commentaires si vous trouvez d’autres versions de ces contes).

Illustration de Isabelle Chatellard pour la version illustrée des "contes italiens" de Calvino

Illustration de Isabelle Chatellard pour la version illustrée des "contes italiens" de Calvino

Bonne lecture, prenez soin de vous et à la prochaine !

Bye !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Andreal

Passionnée de culture sous ses formes multiples, je vous fais partager ici tout ce que j'aime (et parfois aussi ce que je n'aime pas) !
Voir le profil de Andreal sur le portail Overblog

Commenter cet article