Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Andreal Space

Bienvenue dans un univers étrange et sympathique. Vous trouverez ici un peu de tout mais surtout du comestible cérébrale. Bon appétit !

Les Gardiens de la Galaxie - 2014

Les Gardiens de la Galaxie - 2014

Hello !

J'espère que vous avez passé un bon mois d'août :) Aujourd'hui, je vais vous parler d'un des films que j'ai le plus attendu cet été et surement un des plus déjantés des productions Marvel : Les Gardiens de la Galaxie de James Gunn.

Les Studios ont l'habitude de faire des films avec plusieurs héros comme les X-Men qui n'en finissent plus et aussi Avengers. Mais pour Les Gardiens, c'est légèrement différent. C'est un groupe de hors-la-loi qui se retrouvent à devoir collaborer ensemble s'ils veulent sauver le monde dans lequel ils vivent.

Il ne s'agit pas d'un futur hypothétique mais bien de notre époque. Le héros Peter Quill (joué par Chris Pratt - mari de Anna Faris (la saga des Scary Movie)) se fait kidnappé par des extra-terrestres en 1988. On le retrouve ensuite 26 ans plus tard environ dans la Galaxie. L'espace-temps du film se déroule donc en même temps que les aventures des Avengers et des X-Men. Il ne serait pas très étonnant, au vue de beaucoup d'indices dans le film, qu'ils finissent par se rencontrer, en tout cas avec les Vengeurs.

Le reste de l'équipe se compose d'un assassin redoutable, Gamora, jouée par Zoé Saldana; de Drax le destructeur éprit de vengeance joué par Dave Bautista (ancien catcheur); de Groot, un arbre humanoide dont Vin Diesel prête sa voix (même en français !) et d'un raton laveur parlant et doué dans la fabrication de toutes sortes d'armes et dont la voix est celle de Bradley Cooper. Une joyeuse bande un peu énervée donc qui vont devoir sauver la Galaxie de la folie d'un certain Ronan, joué par Lee Pace, l'homme aux doigts magiques qui refait vivre les morts dans la série Pushing Daisies.

Dit comme ça, forcément, on se dit que Marvel a décidé de se lâcher pour de bon ! Et c'est peu dire ! Mais bien que ce film soit l'un des plus barré de notre galaxie, il n'en reste pas moins très bon.

Du point de vu de la réalisation, il y a peu de temps mort voir pas du tout, le temps passe très vite. Il y a certes pas mal d'action (un film qui se déroule dans la galaxie en mode Woody Allen ça serait un peu étrange mais pourquoi pas après tout) mais elle est bien dosée malgré le fait qu'on retrouve, encore et toujours, la grosse baston de fin. A noter aussi que les ralentis sont très bien placés. Pas trop nombreux, pas trop longs, pas pour rien même s'ils donnent (comme c'est la base d'un ralenti) un effet de style. Ici, ça passe.

Parce que le style, c'est aussi tout le ton du film. Il est stylé et pour cause ! Les personnages ne sont pas des "gentils" à première vue et ont tous un côté badass non négligeable et chacun avec son propre style. Star Lord dans son côté nonchalant, fils caché de Han Solo; Drax en mode dur à cuir au grand coeur un peu maladroit dans ses propos; Gamora, fille adoptive du méchant, à la peau verte, cheveux rose et coups bien placés; Groot et Rocket (car l'un de ne va pas sans l'autre), que dire de plus que le fait tout simple qu'il s'agisse de deux être vivants doués de paroles, uniques en leurs genres et qui ne se laissent pas faire.

Le style, il vient aussi (et peut-être même surtout) de la bande son. Typique peut-être des années 80, ce qui peut rendre nostalgiques certains d'entre nous mais attention, pas n'importe quelle bande son (lien à venir). Rien à dire, elle est juste à écouter ^^

Que serait également les films de Marvel sans une bonne dose d'humour. Ici, les personnages n'en manquent pas du tout et cassent les codes usuels. Si Star Lord est, en quelques sortes, le comique de base qui ne prend rien au sérieux, les autres ne sont pas en reste. Drax par sa maladresse, Rocket par ses critiques acerbes (le moment où ils se retrouvent tous debout), Groot et sa phrase mythique comme sa bonne humeur constente mais aussi Gamora quand elle découvre la musique pour la première fois.

Les Gardiens arrivent même à en être touchant. Rien que la scène de début peut se passer de commentaires. Le film sait aussi être poétique comme les passages où Groot utilise ses pouvoirs pour éclairer et sauver ses amis; Rocket qui, finalement, ne peut vivre sans Groot car il est le seul de son espèce à être comme il est et est un personnage très solitaire.

Mais ce n'est pas parce que ce film a l'air de tout prendre à la légère que c'est le cas. Il est fait avec un professionnalisme exemplaire où tout est finalement bien calculé, malgré quelques prises de risques. Les raccourcis scénaristiques ou encore une référence mal placée sont comprises au sein du film. Mais un film sans défaut n'aurait aucun intérêt, serait banale et avec aucun motivation de voir une suite en devenir.

Même si l'ensemble parait désordonné, il n'en fait pas trop, ni pas assez. Juste ce qu'il faut pour une mise en bouche agréable et rafraichissante. Au bon plaisir de les retrouver ;)

PS: petite note spéciale au personnage de Michael Rooker aka Merle Dixon dans The Walking Dead et son super sifflement, capable avec une seule flèche de terrasser une dizaine d'ennemis et un petit vaisseau spatial ;)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Andreal

Passionnée de culture sous ses formes multiples, je vous fais partager ici tout ce que j'aime (et parfois aussi ce que je n'aime pas) !
Voir le profil de Andreal sur le portail Overblog

Commenter cet article